Bras retourné
Manipuler un membre

Dans ce cours numéro 2, vous apprendrez comment manipuler un membre sans l'intervention du receveur et l'impact provoqué sur la détente des muscles. Il s'agit du cours le plus difficile c'est pourquoi il est entièrement consacré au seul mouvement du "bras retourné".

Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible
Une manipulation douce et précise

La manipulation du bras consiste à placer le poignet du receveur dans le creux des reins, afin de libérer le dessous de la scapula et pouvoir accéder plus profondément au rhomboïde.

Pour comprendre toute manipulation de membre il faut d'abord comprendre les notions amplitude mouvement, de contrôle des muscles. Dans cette situation avoir le bras retourné dans le dos n'est pas une position naturellement agréable, car on l'utilise pour ce gratter ou se laver, l'esprit du receveur garde donc en mémoire une action de contrôle sur les muscles.

Tout l'art du "bras retourné" dans sa phase de mobilisation du membre consiste à déconnecter l'esprit des muscles. Pour cela vous apprendrez à combiner la saisie des articulations du coude et du poignet par un geste d' enveloppement et de serrage. La pression exercé sur les tendons des muscles provoque une légère paralysie purement sensorielle.

Paralyser un membre

Comment cela est possible ? Lorsque le muscle se contracte le cerveau utilise les récepteurs somatosensoriels tendino-musculaires pour connaitre la position des articulations et le niveau de tension des fibres musculaires. Ces capteurs très sophistiqués de position et tension sont situé à la jonction des tendons et des muscles squelettique.

Lorsqu'on applique une pression manuelle extérieure sur ces capteurs ils envoient alors une fausse information au cerveau certes corrigé par les autres capteur tactiles mais suffisante pour perturber les premières commandes de contraction.

Image non disponible
Faire "sauter" les rhomboïdes

Pour détendre les rhomboïdes vous devrez placer votre main intérieure sous la scapula, remonter en exerçant une forte pression puis en plongeant une fois arrivé au sommet du trapèze.

Vous devez sentir le successivement deux "clong" correspondant aux deux rhomboïde : grand et petit

Image non disponible
Positionnement

Placez vos jambes bien écartés. Le pied arrière perpendiculaire à la table, le pied avant ouvert à 45 degrés. Gardez le dos droit au maximum et utilisez votre poids en vous appuyant sur la main intérieure.

Le transfert de poids aidera à appuyer plus fort ou à moindre effort.

Full screenExit full screen
previous arrownext arrow
Slider
Fermer le menu