Introduction au massage

Présentation du massage

Un art, un nouveau langage, philosophie de vie

Un art, un nouveau langage, philosophie de vie

Un art, un nouveau langage, philosophie de vie

Le massage du corps est l’expression gestuel du sens du toucher. Dans nos sociétés occidentales, c’est un sens peu utilisé car nous avons élaboré des comportements sociaux tournés vers la communication écrite, visuelle et auditive.

L'avantage du sens du toucher c'est qu'il reste encore préservé d'une certaine altération de nos vies modernes. Certes mis en sommeil, mais non troublé par le flux parasite de nos vies agités comme le sont les autres sens.

Un nouveau language

Apprendre le massage c'est apprendre un nouveau langage, une nouvelle expression du corps. Vous apprendrez comment écouter, et parler avec vos mains comme vous le feriez avec votre bouche.
Vous apprendrez comment ressentir ce que le corps exprime quand le verbe n'y arrive pas. Vous découvrirez de nouvelles sensations et des parties du corps jusqu'alors inaudibles.

Un art corporel

La gestuelle du massage n'emploie pas uniquement vos mains et vos bras. C'est l'ensemble de votre être qui sera mobilisé pour réaliser correctement l'exercice. Vous retrouverez des racines communes avec tous les arts corporel. Ainsi la posture et la manipulation des membres, feront appel aux techniques d'arts martiaux.

Une technique progressive

L'ensemble des techniques enseignées ici est issue de mon expérience personnelle, il vous sera demandé de vivre la votre et trouver votre style de massage par vous même.
De façon progressive vous apprendrez les outils qui vous libéreront de la technique pour vous concentrer vers l'écoute du receveur et des mouvements qui le toucheront.

Une atmosphère agréable, un bon début pour se détendre.

L'esprit commande une grande partie du corps, c'est pourquoi, il est important de créer une ambiance apaisante, calme et harmonieuse avant de commencer un massage.

Peu de personne sont capables de se décontracter dans un environnement bruyant, mal agencé. Les chinois ont développé le feng shui, un art millénaire centré sur l'harmonisation des énergies.

Nous n'aborderons pas dans ce cours les principes de feng shui mais n'hésitez pas à vous renseigner sur cette discipline. Elle développe le bon sens de l'harmonie que nos sociétés modernes ont tendance à ignorer.

Image non disponible
L'espace

Dans une pièce avec assez d'espace pour installer une table de massage et pouvoir circuler autour. Évitez les remises ou les débarras, mieux vaut masser dans une pièce plus grande comme le salon, que d'être dans un espace exiguë et encombrée.

Image non disponible
La lumière

Une lumière douce, tamisée sera nécessaire. Vous pouvez utiliser des bougies ou de petites lampes de chevet, éteignez les appareils électrique, les téléphones ou les horloges à tic tac.
Vous pouvez embaumer d’encens ou d'huile essentielle l'air ambiant en veillant à bien aérer la pièce avant afin de commencer avec un air sain et oxygéné.

La température

Le corps se refroidit lorsqu'il se détend et il n'est pas rare d'avoir la sensation de froid après un massage, si la température est trop basse.
De plus durant le massage, le froid réveille le corps qui l'oblige à réagir de façon défensive, les vaisseaux sanguins des extrémités se contractent pour réserver la chaleur aux organes vitaux, les frissons mobilisent les muscles pileux pour créer une zone de chaleur autour de la peau.

La sensation de froid étant vraiment désagréable, la bonne température sera primordiale. Ni trop froid ni trop chaud pour éviter de vous fatiguer durant le massage, montez la température de la pièce entre 23° et 26° Celsius.

Le matériel de massage

Une table, des serviettes, une huile adapté.

Une table, des serviettes, une huile adapté.

Une table, des serviettes, une huile adapté.

Lorsque l'on souhaite vraiment pratiquer le massage, même de façon amateur, je conseil un minimum d'investissement.

Vous serez évidement plus à l'aise avec une table de massage que sur un lit ou un canapé. Ce qui favorisera une pratique régulière car vous prendrez goût à réaliser des mouvements impossibles sur un lit sans vous épuiser. Les huiles et les huiles essentielles offrent un très large choix, et vous trouverez un réel plaisir à tester différents mélanges associés à votre style, vos techniques.

Prenez le temps de vous documenter, de tester, et n'oubliez jamais que ce n'est pas tan le matériel qui importe mais votre implication et le cœur que vous mettez à l'ouvrage.

La table de massage

Une table de massage pliante, pour une utilisation non professionnel, une table de premier prix fera l'affaire. Comptez entre 80 et 150 €.
Privilégiez les tables le plus large possible. L'épaisseur de mousse à son importance, surtout sur la durée de vie de la table.

Je conseil une table aux pieds en bois, car même si elle sera plus lourde 10 à 15 Kg qu'une table au pieds en aluminium , elle sera surtout plus stable ce qui évitera pour le receveur la désagréable sensation de flottement et pour le masseur l'imprécision du geste.

Ne massez jamais la table à nu car l'huile va imprégner le tissu vinyle, laissant des traces et les produits de nettoyage finirons part agresser le tissu au point de le faire peler.
Un drap de bains 200 cm x 100 cm pour recouvrir la table, une serviette de main pour recouvrir la têtière.

Image non disponible
La tenue

En sous-vêtements ou nu. N’exigez jamais la nudité. C’est selon le choix du receveur.
Simplement, les huiles utilisées peuvent parfois tâcher ou décolorer les sous-vêtements.

Il existe aussi des slips jetables unisexe très pratique, léger et suffisamment échancré pour masser avec aisance.

Image non disponible
Les huiles de massage

Les huiles de massage se choisissent pour leurs bien-faits, leur viscosité, ou leur odeur.

Une huile d'amande douce servira à assouplir les tissus pour favoriser la dilatation des seins et du ventre chez la femme enceinte.

L'huile de coco pour son odeur et ses propriétés nourrissantes conviendra parfaitement à un massage crânien.

L'huile de pépin de raisin inodore et très fluide conviendra pour commencer dans le massage, polyvalente et servant de base à un mélange d'huiles essentielles, elle vous accompagnera dans vos débuts pour vous familiariser avec le maniement de l'huile dans vos doigt.

Le contenant

Dans un flacon de 125 ml maximum à ouverture par couvercle pour mieux la conserver, ou bien un flacon pompe pour plus de facilité.

Vous pouvez aussi verser dans une coupelle une cuillère à soupe d'huile. En la disposant après les pieds du receveur, il vous suffira alors de tremper vos doigts pour huiler vos mains. Autre avantage vous pouvez facilement et rapidement chauffer cette huile sur le radiateur. Ce qui procurera une agréable sensation de douceur à votre partenaire.

Pour certaine huile comme l'huile de coco cette étape est indispensable car elle se fige à température ambiante.

Préférez des huiles certifiées bio et conservez les toujours à l'abris de la lumière.

Image non disponible
Les huiles essentielles

Les huiles essentielles (H.E) peuvent à la fois apporter un bien-fait médicinal et parfumer l'huile de massage.

Pour plus de simplicité au début, vous pouvez utiliser les H.E suivant le type de massage.

Pour un massage tonique : des huiles d'agrume ( citron ), et de résineux ( pin sylvestre, cèdre ).
Pour un massage relaxant : des huiles florales comme la vanille, ylang ylang, ou le jasmin.

Les huiles essentielles sont des extraits très concentrés d'actifs biologique, le dosage est important car l'organise notamment le foie, en absorbe une partie.

L'art de aromathérapie est une science à part entière qui nécessite comme l'herboristerie de longues années de pratique et une base de connaissance importante. De plus les H.E possède la particularité de se combiner entre elles et de leurs associations née une synergie qui amplifie leur bien-fait.

N'utilisez que des huiles certifiée HEBBD. C'est une norme englobant toute la chaîne de production dans le respect des principes actifs.

Image non disponible
Bien préparer son corps

Se détendre, se recentrer, libérer le souffle.

Se détendre, se recentrer, libérer le souffle.

Se détendre, se recentrer, libérer le souffle.

La pratique du massage nécessite avant tout un état d'esprit relâché, aéré et libre de pensées négatives. Cela passe évidement par un corps détendu et une respiration libre.

La base de la détente viens du souffle. Plus votre souffle et puissant et long, plus vous maîtriserez vos muscles respiratoire et plus vous pourrez donner un massage à la fois précis, fort et continu.

Pour cela il est utile de faire ces exercices avant de commencer un massage. Votre corps à besoin d'être réinitialisé, c'est à dire de reconnaître le point haut et le point bas de votre respiration.

Ainsi votre esprit concentré sur le souffle vous commencez à oublier vos soucis, vous libérez un espace dans votre cerveau consacré à mouvoir le corps de façon précise et harmonieuse.

La respiration du torce

Notre corps s'oxygène par la peau mais surtout par les poumons, la ventilation des poumons mobilise de nombreux muscles, de l'abdomen aux muscles inter-costaux, jusqu'aux muscles du larynx.

Au repos notre respiration n'utilise que 10% de sa capacité pulmonaire. Lors d'un exercice physique et c'est valable pour le massage, vos besoins en oxygène augmenteront jusqu'à 15 fois la normale.

Il est donc primordial de bien travailler sa respiration avant. Pour cela le premier exercice va se concentrer sur la réinitialisation de la respiration thoracique.

C'est à dire atteindre son maximum pulmonaire par le thorax.

Inspiration du torse

Premièrement, positionnez vos jambes encrées, légèrement écartés le bassin vers l'avant. De sorte que votre colonne vertébrale soit libre et souple de tous mouvement.

Cette position est importante car en forme de siège, le bassin va asseoir correctement le haut du corps sur les jambes afin de libérer votre cerveau du maintien en équilibre.

Ainsi vous pourrez mieux vous concentrer sur votre respiration.

Une fois bien installé, commencez par inspirer profondément jusqu’au maximum de votre capacité, en relâchant le ventre et gonflant le thorax. Vous pouvez élever légèrement la tête par le menton pour vous aider à soulever votre cage thoracique et élargir le larynx.

Image non disponible
Expiration du torse

Deuxièmement, expirez lentement en arrondissant légèrement le dos et en comprimant votre thorax vers le bas, de sorte que les poumons appuient sur les vicaires, tout en relâchant votre ceinture abdominale.

Ainsi vous finissez votre expiration profonde en faisant ressortir votre ventre. Vous pouvez vous aider à expirer encore plus profondément en reprenant une petit respiration puis repousser encore plus loin le point maximum d'expiration.

Concentrez vous sur le relâchement de votre ceinture abdominale. Imaginez chacune des quatre couche d'abdominaux se détendre peu à peu et sentir le haut du corps appuyer sur vos poumons.

Image non disponible
Réspiration du ventre

L'exercice suivant va vous permettre de recentrer votre énergie sur le ventre. Grâce à la forte contraction de la ceinture abdominale, vous comprimez vos organes et redressez les lombaires. Votre posture s’en trouve plus stable et vous donnerez plus de puissance à vos mouvements.

Dans de nombreux cas, vous devrez adopter un rythme respiratoire similaire à celui pratiqué dans cet exercice. En effet les techniques de massage que je vous enseignerai peuvent demander beaucoup de puissance dans un mouvement continu et lent. Aussi, avoir une respiration lente et profonde, mobilisant tous les muscles abdominaux vous aidera à obtenir cette force nécessaire.

N'oubliez pas aussi que la respiration, rythme votre massage, vous devrez apprendre à caler vos mouvements dit "tiré" faible sur l'inspiration et vos mouvements "poussé" fort sur l'expiration.

Inspiration du ventre

Inspirez en gonflant le ventre ce qui abaisse le fond des poumons et laisse s’engouffrer profondément l'air. Aidez vous en positionnant vos mains comme sur la figure. Essayez de ressentir chacune de vos alvéoles pulmonaire se remplir.

Image non disponible
Expiration du ventre

Vous allez devoir expirer le plus d'air possible. Pour cela contractez progressivement votre ventre afin de comprimer les organes et les faire remonter vers les poumons.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que lorsque vous aurez l'impression d'avoir contracter au maximum, vous pourrez encore aller plus loin en poussant sur les mains comme si vous poussiez une porte.

Vos poumons doivent être complètements vides. Maintenez cette position le plus longtemps possible.

Ce mouvement respiratoire à l'avantage de replacer vos organes digestifs après une nuit de sommeil. Vous pouvez aussi le faire lorsque vous avez mal au ventre après un repas, ou lorsque vous êtes noué par l'angoisse.

On dit que le ventre est le deuxième cerveau du corps, c'est parce qu'il contient plusieurs centaines de million de neurone. L'intestin produit aussi la majeur partie de la sérotonine, une hormone régulatrice de nombreuses fonctions vitales, cycle circadien, les émotions, la thermorégulation, le comportement sexuel et alimentaire.
Cet exercice peut paraître difficile au début mais vous progresserez vite si vous le pratiquez tous les jours. Chaque matin, avant le petit déjeuner réalisez une série de 3 exercices. Vous réveillerez votre souffle pour la journée et gagnerez en énergie.

Image non disponible
Dialogue avec le receveur

Une table, des serviettes, une huile adapté.

Une table, des serviettes, une huile adapté.

Prendre le temps de converser

Avant de commencer un massage, prenez toujours un temps pour converser avec le receveur. La première écoute passe l’observation attentive de la personne.

Voici dans l'ordre les questions qui peuvent vous aider à démarrer le massage :

Avez vous déjà reçu un massage ? Si oui, dans quel endroit ? Vous a t-il plût ?
Quel style de massage souhaiteriez vous ? Plutôt tonique ou relaxant ?
Avez vous des parties du corps que vous ne souhaitez pas que je masse ? Ce peut être les cheveux, le ventre ou les pieds.
Y a t-il des zones sur lesquelles vous voulez que j'insiste ?
Avez vous des questions ?

Une fois ces questions répondues, passez au questionnaire de contre indication. Pour évitez une litanie de pathologie, vous pouvez aussi demander si la personne à des problèmes de santé particulier à signaler.

Enfin, vous pouvez expliquer que durant le massage, vous manipulerez ses membres et qu'il n'est pas nécessaire de vous aider à faire le mouvement. Demandez lui de vous laisser mouvoir ses membres librement.

Vous pouvez alors inviter la personne à se dévêtir, puis venir s'installer sur la table.

Une table, des serviettes, une huile adapté.

Une table, des serviettes, une huile adapté.

Contre-Indications

Avant de commencer un massage un massage assurez vous que l'état de santé du receveur ne soit pas affecté par les pathologies contre-indiquées suivante :
Contre-indication totale :

Hémophilie,
Intervention chirugicale récente,
Les phlébites (inflammation d’une veine),
Les inflammations aigües, états fiévreux…
La proximité d’un long repas,
Les entorses, contusions, épanchements articulaires,
Les affections de la peau (oedèmes, eczémas infectés, plaies, dermatoses)

Si vous êtes concerné par un des cas suivant, il est obligatoire de demander l’avis du personnel médical traitant votre pathologie.

Les grandes fatigues, pathologies lourdes (cancer, etc…),
Problèmes cardiaques lourds
Diabète
Les varices ( la zone comportant des varices ne devra pas être massée ),
Les déchirures musculaires
Les femmes enceintes (dans les 3 premiers et les 3 derniers mois)
Ostéoporose, spondylite et autre maladie des os
Asthme bronchial, hyperthyroïdie, sclérose du sinus carotidien, thrombose

Premier contact

Comment dire bonjour par le toucher

Comment dire bonjour par le toucher

Comment dire bonjour par le toucher

La communication du toucher passe par les mêmes protocoles sociaux que la communication verbale ou gestuelle. Lorsque vous rencontrez une personne, connue ou inconnue vous commencez par lui serrez la main ou lui faire la bise en lui disant bonjour.

Il en sera de même avec le massage, la prise de contact est une manière de se présenter tactilement. Vous allez découvrir au fur et à mesure les différents niveau de pression et leur signification en terme de communication tactile.

La prise de contact introduit le premier toucher celui des salutations et des présentations, de l'invitation à la détente.

Image non disponible
La prise de contact

La prise de contact commence par les pieds. Placez vous, jambes légèrement fléchies, face aux pieds du receveur, posez vos mains tournées vers l'intérieur ( ou l'extérieure ) dans la voûte plantaire. Puis déplacez légèrement votre centre de gravité vers l'avant afin de vous appuyer en douceur sur les pieds du receveur.

Par ce mouvement vous devez apprendre le principe du transfert de poids. Lors des prochaines leçon vous apprendrez des mouvements dit "appuyé" qui demanderont de reproduire ce transfert. C'est la base du massage : une grande partie de l'énergie que vous mettez dans vos mouvements doit venir du transfert de votre poids sur le corps du receveur, via vos bras puis vos mains.

De vos pieds jusqu'à vos mains une chaîne de muscle transmet votre force au mouvement. Pour maîtriser ce transfert de poids votre corps doit atteindre une certaine tonicité grâce à vos muscles.

Votre ventre par la respiration envoie l'énergie vers les extrémité du corps grâce au système nerveux. Les pieds en prenant appuis au sol renvoie la totalité de cette énergie dans vos mains en repassant par le ventre grâce au muscles.

Vous pouvez constater que le ventre occupe une place centrale dans ce circuit cinétique. Il nourrit et transmet à la fois l'énergie du corps.

Mais pour l'instant concentrez votre attention sur votre centre de gravité situé dans le ventre que vous déplacez vers l'avant, vos bras servent d'amortisseur, vos mains relaxées, juste assez fermes pour ne pas fléchir totalement. Fermez les yeux pour n'avoir en tête que la sensation de votre être s'appuyant sur les pieds du receveur.

Par ce geste, vous venez de lui "serrez la main".

Les différents points de contact

Les différents points de contact

Les différents points de contact

Votre premier point de contact se trouve sur les pieds car c'est une extrémité du corps naturellement "accessible", dans le sens ou le pied à l'habitude du contact extérieure, du simple fait que nous reposons dessus. Autre avantage c'est un capteur tactile presque aussi sensible que la main. De fait, le receveur interprète le contact comme une présentation.

Les mollets, votre deuxième points de contact, symbolise la "décision". Attention à ne pas appuyer trop fort verticalement, mais plutôt à envelopper le mollet par les doigts.

Les ischio-jambiers, troisième point de contact, il font le lien entre les genoux "porte de l'acceptation" et le bassin siège de "la puissance profonde". Toujours en jambe semi fléchies, le poids de votre corps amorti par les bras.

Les lombaires, le quatrième point de contact permet de tester la souplesse de la colonne vertébrale. et du tronc en générale.

Image non disponible

Les lombaires font le lien entre les épaules et le bassin et c'est un point dit "souple" car la pression des mains abaisse le corps via la colonne, d'une plus grande amplitude que sur le sacrum ou les épaules.

Enfin les épaules, elles supportent le poids de la vie, aussi posez vos mains telle une couverture de bonté sur la personne.

Votre propre approche

Les points de contacts donnés ci-dessus sont les plus couramment utilisés. Cependant, rien ne vous empêche de prendre contact sur d'autre zone du corps. Laissez votre inspiration vous guider.

En gardant à l'esprit que ce moment est une présentation de votre être profond. Vos mains, organe du langage tactile disent simplement "bonjour je suis là avec toi".

A partir de ce moment et durant tout le massage, vous devrez vous atteler à toujours garder le contact avec le receveur.

Gardez le contact

Comme il est désagréable lors d'une conversation être coupé ou d'avoir l'attention de votre interlocuteur détourné, il sera désagréable pour le receveur de ne plus sentir votre contact.

Pour garder ce contact, vous pouvez par exemple, simplement laisser reposer votre main sur le mollet, une épaule ou les lombaires, suivant l'opération que vous êtes en train de faire : recharge d'huile sur vos mains, drapage...

Si vous devez pour une raison ou une autre rompre le contact, n'hésitez pas à prévenir la personne avant et en expliquer brièvement le motif.

Commencer le massage

Trois chose à savoir pour bien démarrer

Trois chose à savoir pour bien démarrer

Trois chose à savoir pour bien démarrer

Après avoir pris contact avec le receveur, cette leçon vous enseignera trois petites choses avant de vraiment commencer à masser.

Comment découvrir le dos
Savoir étaler huiles dans les mains et les avant bras
Réaliser une imposition des mains

Ces actions seront réalisées dans cette ordre, car si vous commencez par huiler vos mains avant de découvrir le dos, vous tacherez inutilement la serviette. Et lorsque vous demanderez au receveur de se retourner pour s'allonger sur le dos, la serviette se retrouvera en contact avec son menton ou sa gorge et donnera une désagréable sensation mouillée.
Si vous ne huilez pas vos mains avant l'imposition des mains sur le dos vous devrez les éloigner pour chercher l'huile et perdrez ainsi l'effet de chaleur.

Image non disponible
Image non disponible
Découvrir le dos

Le dernier mouvement de la prise de contact se faisant sur les épaules, il ne vous reste plus qu'à saisir le rebord de la serviette par les deux mains. Glissez vos doigts sous la serviette afin d'avoir un contact directe avec la peau. Ce contact rassure car le receveur sait que vos mains maîtriseront le mouvement de la serviette.

Faites descendre vers le bassin la serviette sans ventiler et tout en gardant la surface supérieure de vos phalanges en contact avec la peau.

Positionner le slip

Une fois arrivé au niveau du slip, insérez le rebord de la serviette sous le slip tout en baissant légèrement ce dernier afin de bien dégager le sacrum. Si le receveur est nu laissez simplement reposer la serviette sur le haut du fessier.

Faite quelques ajustements si nécessaire. Pensez à bien caler la serviette au niveau des hanches afin que la force de l'élastique du slip ne fasse retomber la serviette dans le creux des reins.

Huilage des mains

Huilage des mains

Huilage

La prise d'huile dans le récipient que vous avez choisi semble anodine, mais nécessite un minimum d'attention et d'apprentissage. D'abords gardez à l'esprit que vous devez toujours garder le contact avec le receveur durant cette opération. Lors de la première prise d'huile prenez une bonne quantité car vos mains et vos avant bras ne sont pas encore huilés.

Voyons d'abord comment s'utilisent les trois principaux récipients d'huile.

Le flacon pompe

Le flacon pompe à la ceinture ou sur la table de massage. Très pratique les ceintures porte flacon donnent un accès direct au flacon, vous pouvez ainsi garder le contact en mouvement tout en rechargeant vos mains d'huile.

Le flacon pompe à la ceinture ou sur la table de massage. Très pratiques, les ceintures porte flacon donnent un accès direct au flacon, vous pouvez ainsi garder le contact en mouvement tout en rechargeant vos mains d'huile.

Image non disponible
La soucoupe

La soucoupe, ou le bol se positionnent devant les pieds du receveur sur la table de massage. Ses principaux avantages sont la possibilité d'adapter le mélange d'huiles essentielles à la demande et de faible quantité, ainsi que de pouvoir chauffer l' huile rapidement. Idéale pour des envies soudaines de massage ou des applications d'huiles spécifique. Veillez à ce que la soucoupe ne se renverse pas durant le massage. Pour cela retirez la avant de demander au receveur de changer de position.

Le flacon à capuchon

Le flacon à capuchon, c'est le flacon le moins pratique car il nécessite les deux mains pour l'utiliser. Mais il a l'avantage de mieux conserver l'huile. A préférer pour un usage amateur épisodique.

Huilage des mains et avant bras

Pour faire simple, posez une main sur les jambes du receveur puis de l'autre plongez vos doigts dans l'huile, s'il s'agit d'une soucoupe placée au préalable en arrière des pieds. Puis, étalez l'huile dans le creux de l'autre mains en remontant sur l'avant bras. Enfin, faites de même sur l'autre main et l'autre avant bras.

Il est important de bien huiler vos avant bras dès le début car vous augmenterez ainsi votre surface de contact. Pour la même quantité d'huile vos mains seront moins grasses et donneront moins la sensation de liquide sur la peau du receveur.

Vous devrez recharger tout au long du massage, car la peau absorbe avec plus ou moins de vitesse l'huile. C'est d'ailleurs un signe que vous pouvez retenir, une peau très absorbante signifie souvent une personnalité très sensibles à l'environnement extérieure. Perméable à l'ambiance, les émotions des gens, les événements.

Imposition des mains

L'imposition des mains sera très simple, approchez vos mains à quelques millimètres du dos, au niveau des reins. Puis laissez la chaleur atteindre la peau avant de commencer à masser.

Huilage des mains

Huilage des mains

Récapitulatif

Dance ce premier volet du Cours 1, vous avez appris tout ce qu'il faut savoir avant de démarrer un massage. L'ambiance, le matériel, le dialogue avec le receveur et comment l'installer ainsi que les quelques gestes d'introduction.

Il est temps maintenant d'apprendre vos premiers mouvements de massage.

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *